Macobé Pajulé

Quel établissement ? Si étudiant, quel cursus ?
Université
Quelles bonnes pratiques, expérimentations à partager ? "Le téléphone sonne" : une créneau hébdomadaire assurés par trois enseignants (intérvenants ou résponsable d'un parcours) pour assurer un soutinen à l'apprentissage en confinement. Si au final peu d'étudiants ont fait appel à cette forme d'accompagnement, cela a paricipé à crer un sentiment de proximité, à assurer les étudiants. Pour nous les enseignants cela a donné l'idée de concevoir l'accompagnement non comme une action spécifique mais comme une combinaison d'activités reliées. "Le teléphone sonne" par exemple, se combinait avec une épreuve d'examen final, "progressive", scénarisé sur 3 semaines. La encore le rythme hébdomadaire de consignes soignesement structurées participait à renvorcer le sentimen d'une "vie" dans l'expace virtuel fréquenté par toute la promotion.
Quelles pépites en terme de coopération avec vos collègues ? Des lien plus solides et plus denses: comme si l'occasion de faire ensemble dans un contexte humainemnt relativement dificile nous rapprochait d'avantage. Je sortirai de cette periode avec quelques bons amis de plus.
Quelles pépites en terme de coopération avec les étudiants ? Il m'est arrivé de publier des productions des étudiants sur le site "Riposte". En demandant leur permission à cette demarche je m'attendais à "non on préfére pas", j'ai été surprise de remerciment insistant d'avoir porté jugement positif sur leur travail. Le plus surprenant encore que le devoir suivant, ces étudiants ont fait plus que je n'ai demandé. Je retiens de cette mini expérience l'idée que peut avoir la "reconnaissance" dans l'accompagnement de l'engagement des étudiants.
Que voulez-vous conserver de cette expérience de confinement, quel positif à garder, consolider ? "Habiter la distance" : c'est à dire penser l'enseignememnt comme un espace temps qui articule plusieurs formes de présence... comme une relation éducative hybride
Que voulez-vous cesser, quel négatif à travailler, améliorer ? Je voudrais relier plus clairement les questions éducatives avec des préocupations actuelles de la société. Donc je voudrais cesser l'enseignement "hors sol" (ou intérepreté comme tel du fait des liens non expicités )
Que voulez-vous créer, inventer, fabriquer, qui vous a vraiment manqué ? Une coopérative pédagogique... un lieu où se discute (affine) avec mes collègues le projet éducatif (comment se relie mon enseignement avec autres... quels moyens péda complémentaires de autres, le sens societal ... )
Autres remarques à partager Je me demande si les relations en présence changeront après le confinement : pouisque se voir "en vrai" devient si precieux alors, est-ce que nous utiliserons ce temps à bon escient ?
ElzbietA (Etat des lieux pré-déconfinement), écrite par Elzbieta
créée le 05.05.2020 à 17:55, mise à jour le 09.05.2020 à 07:43