Ceci est une version archivée de Recit3 à 2020-04-01 15:42:39

Quand l'expérience devient une source d'apprentissage .... et cet apprentissage peut se rendre utile


Ce récit n'a probablement rien d’exceptionnel, tellement il y a d'enseignants qui accompagnent leurs étudiants à comprendre les faits d'actualités. Le grand bénéfice des Sciences de l'éducation -où se situe ma pratique professionnelle- est le fait de proposer un cadre conceptuel pour pouvoir apprendre aussi à partir de ce qui nous arrive. Si ce cadre est riche des grands noms comme Dewey, Kolb, Mezirow... il a pour "matière à penser" une "chose" simple : l'expérience vécue par chacun.
C'est avec ce souci de capter les sources d'apprentissage apportée par cette période de pandémie qu'est conçue (adaptée) l'épreuve de contrôle de substitution pour les étudiants en troisième année de Licence en Sciences de l'éducation (parcours formation des adultes) à l'Université de Strasbourg.

Épreuve de contrôle de substitution : production écrite à rendre.

La production écrite de substitution reprend l’esprit de l’épreuve initialement prévue dans la mesure où elle porte sur la réflexion argumentée autour d’un thème qui fait actualité. L’écrit demandé se divise en trois parties associées à des activités spécifiques :

Etape 1 : 1e -8 avril 2020
A cette étape il est demandé d’identifier, via un média de votre choix (presse, radio, télévision, Web...), quatre pratiques de formation ou d'accompagnement mises en œuvre pour faire face aux contraintes de la pandémie covid‑19.
Ces initiatives peuvent concerner différents acteurs (organismes de formation, entreprises, associations, individus…) ; différentes échelles d’action (nationale, régionale, locale). Elles pourraient constituer une réponse institutionnelle ou être plus informelles : co-organisées par des groupes formés ad hoc ou encore des individus. La seule contrainte imposée dans cet exercice concerne leur lien avec le champ de la formation des adultes, au sens large c’est-à-dire le champ des pratiques éducatives dont les bénéficiaires sont des adules. Le formulaire de collecte est joint en annexe. Une fois remplies, les « fiches–initiatives » doivent être déposées au plus tard pour le 8 avril 18h via Moodle (Cours Formation et accompagnement ). Ces mêmes fiches devront être jointes en annexe de la production finale.

Etape 2 : 6 -16 avril 2020
C’est le temps de lecture et de révision :
  • relecture des textes travaillés en cours
  • enrichissement par la lecture d'un texte complémentaire fourni par l’enseignante.
Un message de rappel vous sera adressé le 6 avril au matin. Il comportera l’article d’actualité sélectionné et les extraits « indispensables » des articles travaillés en cours. Il sera demandé de noter les principales idées des auteurs puis de sélectionner des citations qui les illustrent. Toutes les citations devront être mises aux normes APA (guide méthodologique joint).

Etape 3 (16 avril matin)
C’est le temps de l’écrit réflexif. Il sera demandé de répondre à une question en vous appuyant sur les expériences identifiées à l'étape 1 et les lectures de textes à l'étape 2. La question sera postée le 16 avril à 8h30 et la production finale devrait être déposée sur le Moodle pour 12h30 précise. Cette production finale se composera donc de :
  • la réponse à la question réflexive,
  • l’annexe 1 : 4 « fiches-initiatives »,
  • l’annexe 2 : notes prises lors de la lecture des textes (étape 2)
Et pourquoi pas partager les initiatives identifiées par les étudiants sur ce même site ?
Travaux_substituion_Examen_L3_SEF.pdf (0.4MB)